Sarkozy veut l'inverse pour le monde de ce qu'il souhaite en france :



Peuple du monde, ensemble, nous pouvons construire un avenir meilleur. Pour son premier discours à l'Assemblée générale des Nations-Unies mardi, Nicolas Sarkozy a pris des accents lyriques, appelant à un New Deal économique et écologique à l'échelle planétaire, un nouvel ordre mondial pour le XXIe siècle, qui verrait une plus juste répartition des profits et de la rente des matières premières. Il faut que les choses changent, c'est notre responsabilité, maintenant, a-t-il martelé. Je veux dire au nom de la France, je veux le dire solennellement et avec gravité : il y a trop d'injustices dans le monde pour que le monde puisse espérer vivre en paix.

********

C'est un discourt de psychopathe non ? Je le voi bien jouer avec un ballon peint en mappemonde moi


11/11/2007
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres