Hervé Morin l'ancien bayrouiste et maintenant ministre de la défense: recruter en famille pour l'argent public

Hervé Morin, qui disait avant le premier tour, je cite , que françois Bayrou était "le seul rempart contre Nicolas Sarkozy" avant de s'applatir devant lui pour un maroquin, étale toute l'étendue de ses convictions politiques : le nouveau parti qu'il vient de créer, le PSLE, qui sera "indépendant et loyal" à la majorité (y'a comme une contradiction...) connaît un léger problème, c'est qu'il ne représente personne à part les quelques 22 députés UDF ralliés à Sarkozy.

Il a donc dû recruter des candidats de poids : ainsi devant l'absence de prétendants et pour pouvoir accéder aux financements publics (il faut au moins 50 candidats ), on peut retrouver sur la liste l'épouse de Morin, Catherine Broussot-Morin, Julien Morin, Philippe Morin, Lisa Morin et tenez-vous bien : le bras droit de Morin, son attachée de presse, ses secrétaires, sa webmestre et même son chauffeur !
Pour tout dire, même un âne avec un chapeau aurait fait l'affaire pour pouvoir arriver à 50 !

Présenter des figurants aux législatives pour accéder aux financements publics, moi je dis bravo aux traitres à Bayrou pour leur grande morale et leur honnêteté !

29 mai le "nouveau centre" dénommé jusquà présent PSLE va être porté sur les fonts baptismaux par les 22 "traitres" de lUDf.En privé, Bayrou, qui la mauvaise, les surnomme "les 22 salopards".

En fait une coquille vide destinée à recueillir durant 5 ans, la manne publique, 1,63 euros par voix obtenue, a la seule condition de présenter au moins 50 candidats. Pour y parvenir Hervé Morin a mobilisé les membres de sa famille: son épouse Catherine Broussot-Morin, avocate, dans les Hautes-Pyrénées ( 3ème circonscription face à Glavany ), un certain Julien Morin en Seine Maritime (4ème face à Fabius), un Philippe Morin dans le Pas de Calais (11 ème), et une Lisa Morin à Paris... Comme la famille ne suffisait pas le sergent recruteur a enrolé ses collaborateurs: son attaché de presse, ses secrétaires, sa collaboratrice chargée dInternet et même son chauffeur ! Les 21 autres "salopards "ont fait de même.

Mais cest Maurice Leroy qui remporte la la palme de la duplicité, il se présente sous la même étiquette que ses camarades à savoir le PSLE , en atteste sa "déclaration de rattachement" signée en préfecture de Blois le 14 mai, que le Canard sest procurée. Or le même jour Leroy fait une autre déclaration dont le Canard a eu également une copie dans laquelle, le député sortant atteste sont rattachement à lUDF-MD autrement dit au nouveau parti de Bayrou ! Ce qui sappelle manger à tous les rateliers !


27/05/2007
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres