le bilan, dette

C'est quoi son programme cohérent ?
Quand il parle de races, ou bien quand il menace les journalistes ? Ses prises illégales d'intérêt peut-être ? Ou son bilan d'émeutes provoquées ?

A oui la catastrophe d'Alstom, ou la carte bleu du ministére des finances au nom de Cécilia ?
Ou bien ses traitrises envers tout ceux qui ont été proche de lui ?

A moins que sa méconnaissance total du dossier Al-Quaida nous prouve qu'il a de la chance ?
Et que ses mensonges en font un "vrai" homme politique.

- retirer la double peine, la police de proximité, les associations de quatiers.

- augmenter le nombre d'amende pour petit délit, les arrestations de "sale gueule", les arrestations musclées (sensé être dissuasives mais ressenti comme une atteinte à la liberté et au droit de l'homme), le devoir de faire du CHIFFRE avec son carnet d'amende...

-creuser le fossé entre toutes les communautés, toutes les couches sociales (diviser le peuple pour mieux reigner dans les hautes sphères) et mêmes entre la population et les gens qui sont sensés les protéger et qu'on ressent grâce à lui comme ceux qui sont là pour nous sanctionner au premier pas de travers (au sens propre voir ceux qui se prennent une pour ne pas avoir traversé dans les clous...)

Les flics eux-même ne s'y trompent pas l'image de mierde qu'ils ont c'est grâce à la politique de Sarko, et cette image n'est pas seulement ressenti par les délinquants mais par toutes une population consciente des dérives que Sarko engendre et qui ne sont que les signes annonciateur de la pagaille monstre qui arrivera bien vite après son élection...si il est élu.

==>A aucun moment, sur aucune chaîne de télévision, face à Arlette Chabot, Christine Ockrent, PPDA Nicolas Sarkozy na eu à rendre de compte sur son bilan personnel et sur celui du gouvernement sortant dont il était numéro 2. Ce bilan nest pas le mien ! a-t-il eu le toupet de soutenir devant les caméras de France Europe Express dernièrement. Un petit retour en arrière simpose donc !

Ministre de lEconomie et des Finances, Sarkozy n a pas respecté sa promesse, pourtant annoncée à grand tapage médiatique, d'imposer aux patrons de la grande distribution une baisse des prix à la consommation. Il na pas non plus relancé léconomie, pas plus quil na fait baisser le chômage qui flirtait avec les 10% quand il était en fonction à Bercy. Ministre de lIntérieur, ses propos irresponsables ont déclenché les plus importantes émeutes urbaines que la France a connues depuis Mai 68.

Enfin, en qualité de Président de lUMP, Nicolas Sarkozy a soutenu le CPE, bien quil sen défende aujourdhui. Il a même été jusquà initier sur le site Internet de lUMP une pétition de soutien à Dominique de Villepin. Voilà une bien curieuse façon de se démarquer de laction du Premier ministre !
Croissance en berne, taux de chômage qui place la France en queue de peloton européen, stagnation du pouvoir dachat, délocalisations industrielles massives, crises du logement et du CPE, révolte des banlieues, scandales politico-industriels (affaire Clearstream, déconfiture dAirbus), accroissement de la dette publique, déficit commercial record le bilan plus que quelconque de laction gouvernementale est bien à mettre au passif de Nicolas Sarkozy, numéro 2 du gouvernement sortant, Président de lUMP, le parti qui détient aujourdhui tous les leviers des pouvoirs exécutifs (au gouvernement) et législatifs (à l'Assemblée nationale).

Et s'il est élu, avec qui Nicolas Sarkozy compte-t-il gouverner la France ? Avec la plupart de ceux qui ont été ou qui sont toujours aux affaires : les Fillon, Devedjian, Copé, Hortefeux et pourquoi pas les de Villepin, Raffarin, Breton ? Le candidat UMP nous assure qu'il fera demain ce que SA majorité et SON gouvernement n'ont pas mis en uvre entre 2002 et 2007. Pourquoi avoir tardé ?

Lhomme des slogans réducteurs et caricaturaux en guise de programme

Non, monsieur Sarkozy, les Françaises et les Français ne veulent pas travailler plus pour gagner plus ! Des millions dentre eux (les chômeurs et les travailleurs contraints à une activité réduite) veulent tout simplement travailler ! Et ceux qui sont en poste aspirent avant tout à être convenablement rémunérés pour le travail quils effectuent. La question de savoir sils PEUVENT travailler plus se posera quand la machine économique sera relancée, ce que na pas réussi le gouvernement dont vous avez été ministre de lEconomie et des Finances.

Les chômeurs ne seront plus indemnisés sils refusent le travail quon leur propose, menace le candidat de lUMP qui feint dignorer que la quasi totalité des chômeurs et des travailleurs contraints à une activité professionnelle réduite (26 heures par semaine par exemple) aspirent à trouver un emploi à plein-temps. Pensez-vous vraiment quil est possible de vivre avec 14 ou15 euros par jour, le montant du RMI ou de lASS ? Croyez-vous quon se satisfait sans difficultés de 57% de son salaire brut quand on relève de lassurance-chômage après un licenciement ?
En sous-entendant que les chômeurs refusent de travailler, Nicolas Sarkozy fait injure aux millions de Françaises et de Français victimes du sous-emploi. Chaque année, le chômage brise des milliers de vies professionnelles, des milliers de vies de famille et hypothèquent léducation et lavenir dautant denfants.

La plus grosse augmentation de la dette de la France sur une durée de 2 ans réalisée par Nicolas Sarkozy durant sa fonction de Ministre du Budget dans le gouvernement dÉdouard Balladur.
(source Sénat),
progression de la dette publique 1994 (357,1 Milliards) et 1995 (452,6 Milliards)
(source Cours des comptes)
En 1995, la dette de lEtat représente 52,2% du PIB. Elle sest accrue de plus de 12% dans l'année, progressant rapidement vers la valeur de référence de 60% fixée par le traité de Maastricht. Elle sétablit à 3 255 milliards, contre 2 904 milliards en 1994 et 2 107 milliards fin 1992. Sur la période 1992-1995, laugmentation est de 1 129 milliards, soit 58,4%.
(source Cours des comptes).




25/03/2007
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres