Sarko et l'homophobie

Souvenez-vous... Dans le Figaro du 31 janvier 2007, le candidat à la présidentielle Nicolas Sarkozy déclarait à propos du député Christian Vanneste : Il ne sera pas réinvesti aux législatives. Je condamne fermement ce qu?il a dit. Je ne veux ni de près ni de loin être associé à des propos homophobes.

À cette époque Gaylib (mouvement associé à l'UMP) se félicitait de cette déclaration dans un communiqué : On ne peut imaginer une pire sanction et un désaveu plus fort pour un député sortant. GayLib tient à remercier Nicolas SARKOZY pour sa détermination et son écoute dans cette affaire. Enfin, nous saluons l?attachement profond qu?il porte au respect dû à chacun.

Quelques mois plus tard... Nicolas Sarkozy est élu Président de la République et Christian Vanneste est invésti aux législatives sous l'étiquette CNI-UMP. C'est officiel depuis jeudi dernier, le 17 mai... date de la journée mondiale de lutte contre l'homophobie. Nous vous laissons apprécier le symbole ! Quelle était l'une des promesses du candidat vainqueur pendant la campagne déjà ? Ah oui... Tout ce que j'ai dit je le ferai. Voilà voilà... Le député Christian Vanneste, condamné par la justice pour injures homophobes après avoir déclaré que l?homosexualité était inférieure à l?hétérosexualité , a toutes les chances d'être réélu...

Par curiosité nous sommes allés sur le site de Gaylib, mais nous n'y avons pas (encore) trouvé de communiqué sur ce sujet... Nous l'attendons avec impatience.

Pour finir nous ne vous parlerons pas de l'entrée de Christine Boutin au gouvernement en tant que Ministre du logement et de la ville... Non non, n'insistez pas !


07/06/2007
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres